Riz du Burkina Faso : un pas en avant, trois pas en arrière

Au Burkina Faso, le secteur agricole est la principale source d’emplois et de revenus de la population rurale et la sécurité alimentaire dépend essentiellement de produits agricoles cultivés au niveau national. L’agriculture occupe 80 % de la population active, et compte jusqu’à 33 % du PIB et 90 % des recettes d’exportation. Le riz est une culture à fort potentiel, la consommation par habitant en 2011 est estimée à 21 kg par an et atteint 50 kg par personne dans les centres urbains de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso.

Lire la suite

Publicités

Ouagalais, retroussez vos manches et curez

Dans la nuit du 19 au 20 juillet Ouagadougou a connu des pluies diluviennes qui comme à chaque hivernage ont mis des burkinabè en situation de sans-abris. Armand Pierre BEOUINDE, Maire de la ville de Ouagadougou, à la suite d’une réunion de crise a déclaré « il faut que chacun prenne conscience que c’est par devant sa porte que commencent les problèmes. Il faut donc sensibiliser les populations à l’usage des caniveaux ».

Il est bien de faire appel au bon sens et à la citoyenneté des uns et des autres mais seulement de temps en temps. Le citoyen a pour principal devoir vis-à-vis de sa commune et de l’Etat de payer des impôts et taxes qui servent pour assurer certains services dont l’assainissement. Le citoyen paye une taxe d’assainissement et celle-ci doit servir à mettre en place et entretenir les ouvrages qui permettent une évacuation rapide des eaux de pluies par exemple.

Le citoyen ne peut jouer tous les rôles à la fois, exercer sa fonction en payant des impôts et taxes sur son revenu tout en se retroussant les manches pour curer les caniveaux lorsque ceux-ci existent dans sa zone. Il y a là une grave confusion de rôle. Le citoyen a certes un rôle à jouer dans sa communauté mais l’administration communale doit prendre ses responsabilités.

Pourquoi la mairie de Ouaga ne procède pas au curage systématique de tous les caniveaux lorsque la saison pluvieuse approche ? Pourquoi ne pas construire des caniveaux dans les zones inondables ? Pourquoi ne pas construire des canaux qui évacueraient les grandes eaux hors de la ville ou vers des barrages qui permettront la pratique du maraîchage ? Pourquoi ne pas sanctionner systématiquement les indélicats et hors la loi ?  En plus de ces questions il est important de repenser nos plans d’urbanisations, sont ils pensés pour dans 30 , 50 ans et existent-ils vraiment.

 « Nous allons d’abord commencer par sensibiliser, et si le message ne passe pas, nous allons passer par la manière forte c’est-à-dire la destruction de ces kiosques installés sur des caniveaux ». Armand Pierre BEOUINDE

pierre-armand

Lire la suite

Interdiction de voyager: quand Simon se débrouille comme un grand pour relancer le CDP

image

Il semble que le tout puissant Tebgueré a décidé de ne laisser aucune Achillade se produire sous sa garde. En effet,  pour la deuxieme fois en un mois Achille Tapsoba et Théodore Zambendé Sawadogo du CDP ont été debarqué d’un vol en direction de la Côte D’Ivoire où il faut le rappeler réside Blaise Compaore.
Lire la suite

Roch Kabore un autre PF-S-PF (Président du Faso Sans Palais Fixe)?

image

Le Palais Présidentiel de Kosyam

Début de ce mois je me trouvais à  la patte d’oie lorsque j’ai surpris une entreprise installant des lampadaires solaires dans la zone du domicile privé du Président du Faso.  Renseignement pris avec un ami résidant de la zone,  il ressort que RMCK bien qu’installé depuis 6 mois n’a pas encore emménagé à  Kosyam. D’où mon interrogation: Roch va t’il comme ses predecesseurs être un PF-S-PF?

Lire la suite

Burkina, la sécurité dort

Hier, 31 mai 2016 le poste de police d’Intangom dans le Sahel était attaqué par un groupe non identifié. Trois de nos valeureux policiers sont malheureusement tombés sous les balles des assaillants. Cette nouvelle attaque est la dernière d’une longue série tragique qui a commencée en  avril 2015 avec l’attaque de groupe non identifié sur un site minier à Tambao.

Depuis cela les événements du même type se succèdent et leur fréquence va crescendo.
Lire la suite

Chef suprême des Koglweogo, démissionnez!

           Le récent avènement au Pouvoir des RSS et de leur MPP à créer beaucoup d’espoir au sein de leur électorat. On ne pourra pas dire si c’est un espoir pour « avoir leur part dans le mangement » ou l’espoir d’un véritable développement durable du pays. Beaucoup de promesses ont été faites et répétés de façon trop pédagogique pour que nous les oubliions. Une d’elle, répétée avec force était « restaurer l’autorité de l’Etat »

Lire la suite